rechercher Maisons de retraite, Ehpad

Senior pratique
Aménager sa maison pour éviter les chutes

Tomber arrive à tous les âges. Enfants, adultes et personnes âgées, tout le monde est concerné. Quand on est jeune, le fait de tomber ne prête, le plus souvent, guère à conséquence, mais passé un certain âge, les conséquences d’une chute peuvent être plus graves.

Elles peuvent entraîner des traumatismes importants, tant physiques que psychologiques.

On estime que les chutes sont, à elles seules, la cause de plus de 9000 décès par an chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Les personnes de plus de 65 ans sont près de 3 millions par an à tomber.

Ce risque augmente avec l’âge. Pour les personnes âgées, 81% des chutes se produisent à leur domicile et sont fréquemment liées à l'aménagement de la maison.

L’INPES diffuse deux brochures destinées aux personnes âgées, « Aménagez votre maison pour éviter les chutes » et « Comment garder son équilibre après soixante ans ».

Les chutes surviennent généralement chez soi, lors d'activités quotidiennes, et sont fréquemment liées à l'aménagement de la maison: les raisons d’une chute d’une personne âgée sont nombreuses :

• Elle peut trébucher sur un obstacle (un meuble ou une plante sont dans le passage, des fils électriques traînent par terre, les bords d'un tapis ne sont pas bien fixés), glisser (sur du parquet, dans la baignoire), ou tout simplement perdre l'équilibre et n'avoir rien pour se rattraper,

• Elle peut également tomber en grimpant sur une chaise ou un escabeau pour attraper un objet difficilement accessible ou trop lourd

Ces raisons sont accentuées lorsque l’on ne voit pas assez clair ou que les pièces sont mal éclairées.

Les chutes ne sont pas une fatalité.

Pour les éviter, le meilleur moyen est la prévention. Voici quelques conseils simples pour vous aider à les prévenir. Ces petits aménagements permettront à la personne âgée de maîtriser leur environnement.

Il faut faciliter la circulation à travers chaque pièce

• Les lieux de passage doivent être dégagés.

• Des petits meubles, des plantes vertes ou d'autres objets installés dans les lieux de passage risquent de faire trébucher, par exemple quand vous vous dépêchez d'aller ouvrir la porte ou de répondre au téléphone.

• Pour éviter de se prendre les pieds dans les fils électriques du téléviseur, des lampes ou du téléphone, vous pouvez les faire fixer au mur ou bien utiliser des range fils.

Il faut éviter les revêtements de sol glissants

• De façon générale, la moquette est le revêtement qui occasionne le moins de chutes. Il en existe même pour la salle de bain, ce qui est bien pratique pour éviter de glisser sur le sol mouillé.

• Dans les escaliers et dans toutes les pièces de la maison, les carrelages, les linos, les parquets vitrifiés ou cirés sont souvent à l'origine de chutes. Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas les remplacer, vous pouvez les recouvrir de tapis antidérapants.

• Observez bien aussi les coins et les bordures de vos tapis : s'ils se relèvent, vous risquez de trébucher. Il faut donc les fixer au sol avec de l’adhésif.

• De même, il vaut mieux éviter les descentes de lit qui provoquent fréquemment des chutes par glissade.

• Enfin, pour éviter de glisser dans la salle de bain, il existe enfin des tapis antidérapants ou des grosses pastilles autocollantes à poser dans le fond de la douche ou de la baignoire.

Il faut prévoir des points d’appui pour se « reposer » ou se relever en cas de chute
Il arrive que des personnes âgées tombent et restent plusieurs heures sur le sol, ne parvenant pas à se relever. Vous pouvez faire installer des barres d'appui dans différents lieux du logement pour maintenir leur équilibre ou les aider en cas de chute. N’oubliez pas d’équiper la salle de bain et les WC

Pensez plus généralement à tout ce qui vous permet de garder ou de retrouver l'équilibre quand on se déplace: utilisez par exemple une canne, même chez vous, ou les rampes d'escalier et n'hésitez pas à en faire installer, même pour quelques marches.

Il faut éviter de ranger des affaires trop en hauteur
Qu'il s'agisse de vêtements, d'ustensiles de cuisine, de produits d'entretien, d'outils de bricolage, il est indispensable de ranger à portée de main les objets que l'on utilise le plus souvent, en particulier s'ils sont lourds.

Il arrive malgré tout que l'on soit obligé de grimper pour accéder au dessus d'une armoire ou pour laver les vitres. Dans ce cas-là, mieux vaut attendre la présence d'une autre personne. Si il y a « urgence », il est préférable d'utiliser des escabeaux d'une hauteur limitée à deux ou trois marches. A éviter dans tous les cas, la chaise ou le tabouret pas assez stable.

Il faut éviter les « zones d’ombre »
Vérifiez les ampoules électriques, et n'hésitez pas à utiliser des ampoules de 75 ou 100 watts.

Une source d'éclairage unique telle qu'un plafonnier maintient souvent certains coins de la pièce dans une relative obscurité. Dans ce cas, il vaut mieux utiliser plusieurs éclairages indirectes.

Il faut aussi se méfier dans le jardin
Pour les seniors, le jardinage est une activité de loisirs très prisée, mais il convient d’être la aussi vigilant.

Vérifiez bien qu'il n'y a aucun obstacle, tels que des outils ou un tuyau d'arrosage mal rangés, ou encore des dalles mal posées. Il vaut mieux aussi éviter d'avoir des plantes rampantes qui peuvent faire trébucher.

Voici pièce par pièce un mémorandum des quelques conseils qui peuvent éviter des soucis :

Salle de bains : La salle de bain est particulièrement dangereuse puisque près de la moitié des chutes des seniors s’y produisent :

• Préférez les sols plastiques antidérapants aux carrelages ;

• Disposez un tapis antidérapant au fond de la baignoire ;

• Fixez une barre d’appui pour sortir plus facilement de la baignoire ;

• Opter pour un mitigeur plutôt que des robinets pour vous assurer la même température de l’eau ;

• Eviter de laisser des ustensiles dans le passage comme le pèse-personne ou le porte serviette ;

• Un rehausseur de cuvette des WC peut être utilisé ainsi que des poignées pour vous relever facilement ;

• Eviter de patauger dans l’eau savonneuse.

Chambre et salon : Les moquettes sont les surfaces qui occasionnent le moins de chutes, alors pour ces pièces optez préférentiellement pour ce revêtement :

• Evitez de laisser des meubles ou des plantes vertes dans des lieux de passage ;

• Ne laissez pas traîner des fils électriques ;

• Placez sous les tapis des adhésifs antidérapants ;

• Ne cirez pas votre parquet ;

• Changez de lit s’il est trop haut ;

• Rendez toutes les commandes accessibles depuis le lit (télécommande, téléphone, éclairage…) ;

• Pour l’escalier, installez une rampe le long du mur et des plaques antidérapantes sur chaque marche.

Cuisine : Préparer des petits plats reste pour beaucoup un plaisir rare.

• • Les plaques électriques doivent être équipées d’un voyant lumineux ;

• Ne rangez pas les casseroles lourdes en hauteur ;

• ne petite table roulante permet de transporter les instruments lourds sans effort ;

• Evitez de marcher pieds nus sur le carrelage.

Comment garder l'équilibre ?

Avoir bon pied bon oeil.
En vieillissant, les pieds font parfois souffrir : pour éviter la douleur, certaines personnes portent alors des chaussures ou des chaussons un peu trop grands ou qui soutiennent mal le pied et cela peut être à l'origine de chutes. Ense faisant soigner et conseiller régulièrement par un pédicure podologue, on parvient généralement à se chausser normalement sans souffrir.

Avec l'âge, la vision et l'audition s'affaiblissent. Le médecin et le pharmacien sont là pour vous en parler et en cas de besoin conseiller un spécialiste (un ophtalmologiste ou un oto-rhino-laryngologiste). Le port régulier des lunettes et des appareils auditifs permet d'éviter bien des accidents.

Savoir se relever en cas de chute
Après une chute qui n'a pas occasionné de blessure grave, rester par terre jusqu'à l'arrivée des secours n'est pas très agréable. C'est pourtant ce qui arrive souvent à certaines personnes âgées, car elles ne savent pas comment s'y prendre pour se remettre debout. Les schémas suivants vous expliquent comment faire : n'hésitez pas à entraîner la personne âgée à se relever seule.

Si c'est trop difficile, pensez au système de télé assistance, il suffit d'une simple pression sur un petit médaillon porté sur vous et l'on vous répond 24 heures sur 24 pour intervenir en cas de chute, de malaise ou d'angoisse.

D'après un document du Comité Français d'Éducation pour la Santé 2, rue Auguste Comte 92170 Vanves


A noter :

Les travaux d'entretien et d'amélioration du domicile peuvent faire l'objet d'une demande de financement auprès de la Caisse de retraite ou de l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (ANAH - tél: 01 44 08 74 20).
Si vous souhaitez avoir des conseils sur la meilleure façon d'adapter votre logement, ou être aidé dans vos démarches, contactez un Pact/Arim (tél. : 01 42 81 97 70).

 

Publicité